Actu F1

Bahreïn à nouveau annulé en 2012 ? (9)

Lundi 20 Février 2012, 23:03 , par jg56 Publié dans #Infos 2012

Une nouvelle fois cette année, les tensions politiques émaillant le royaume de Bahreïn ne créent pas le meilleur contexte souhaitable pour la tenue d’un Grand Prix de Formule 1. Programmé pour le 22 avril prochain, et malgré des avis qui demeurent partagés dans le paddock concernant l'organisation de ce GP, l'événement a lancé l’ouverture de sa billetterie.

Le prince et président de la fédération de l'automobile bahreïnie, le Cheikh Salman bin Hamad bin Isa Al Khalifa, s'est cependant dit optimiste et a appelé au rassemblement : "Que ce soit en football, tennis, golf ou dans les sports mécaniques, il y a toujours quelque chose dans le sport qui unit les peuples," a-t-il ainsi noté, espérant que les conflits demeureront entre parenthèses pour la bonne tenue du Grand Prix cette saison.

Par ailleurs, le responsable de l'organisation du GP de Bahreïn a aussi regretté que l'Australie ait été choisie pour ouvrir la saison, et non Bahreïn comme ce fut parfois le cas. Il est évident que cette décision a cependant été prise pour éviter que, comme en 2010, le Grand Prix d'ouverture soit menacé de report ou d'annulation. Ainsi, Bahreïn sera la quatrième épreuve de la saison, une semaine après le Grand Prix de Chine. Si les organisateurs s'étaient d'abord déclarés satisfaits de leur date du 22 avril, ils semblent à présent avoir changé d'avis, réalisant que le premier GP fait l'objet de toutes les discussions des mois à l'avance alors que tous les autres GP ne sont à l'actualité que durant une à deux semaines de l'année.

Salman bin Hamad bin Isa Al Khalifa a d'ailleurs fait remarquer que le GP en Australie, organisé en pleine nuit pour les européens, rassemble beaucoup moins de téléspectateurs que si c'était celui de Bahreïn : "Je pense que la Formule 1 devrait commencer son championnat du monde dans un fuseau horaire qui a du sens. Nous avons beaucoup de soutien en Europe pour notre Grand Prix, et commencer en Australie à 2 ou 3 heures du matin pour l'Europe, pour moi, n'a pas de sens."

"Accueillir la première course vous permet évidemment d'avoir beaucoup de couverture médiatique parce que beaucoup de gens parlent de vous avant le début de la saison. Maintenant, nous allons passer après la Chine alors notre Grand Prix ne sera dans l'actualité qu'après la troisième course," a-t-il ajouté.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article