Actu F1

Officiel : Toyota quitte la F1

Mercredi 4 Novembre 2009, 10:10 , par jg56 Publié dans #Infos 2009

Toyota est aujourd'hui devenu le troisième constructeur d'envergure à annoncer son départ de la F1 en l'espace de quelques mois. L'information a été confirmé par la marque ce mercredi. De plus, une autre entreprise japonaise, le manufacturier de pneus Bridgestone, déclarait il y a deux jours qu'il ne fournirait plus de pneus à la F1 après 2010.
Avec des équipes ayant refusé de la Fédération Internationale de l'Automobile un plafonnement des budgets à 45M d'euros au début de l'année, il ne restera plus que sur les grilles de 2009 des Ferrari, des Renault et des McLaren-Mercedes. La plupart des autres équipes auront choisi le moteur dit "standard", le Cosworth, qui reviendra moins cher.
« Après avoir sérieusement examiné les activités de Toyota Motorsport pour l'an prochain et au-delà, et avec un point de vue global à moyen terme reflétant les réalités économiques actuelles graves, TMC a décidé de se retirer de la F1 avec effet immédiat. » déclarait ce matin Toyota, se référant à la société mère, Toyota Motor Company.
« 
Toyota considère que son temps en F1, où les équipes déployaient leurs meilleurs efforts pour concurrencer férocement au plus haut niveau, était une expérience irremplaçable, qui a fourni l'occasion de développer les ressources humaines, et ses opérations R&D.
TMC exprime ses plus sincères gratitudes à ses fans de F1 et à tous les autres pour leur soutien chaleureux durant ces années passées. 
»
Le communiqué de presse officiel a ensuite remercié tous les pilotes Toyota F1 Racing depuis l'apparition de l'équipe en 2002, et essaiera de trouver une solution pour les employés de l'équipe : « Toyota Motor Company entend faire de son mieux pour trouver une solution pour les parties qui seront touchées par cette décision. »
Toyota a conclu qu'il continuait à participer à d'autres catégories de sport auto, tels que le Supercar Lexus LFA, et globalement là où les dépenses sont moins élevées et plus limitées qu'en Formule 1.
Cette saison, l'écurie Toyota semblait être en mesure de remporter sa première victoire, notamment en profitant du flou de la règlementation sur le double diffuseur en début de saison ; elle s'était hissé au troisième rang chez les constructeurs et n'est pas passée loin de la victoire à Bahreïn, où les deux Toyota étaient pourtant en première ligne. Mais le retour en force des "gros bras", McLaren et Ferrari surtout, en seconde partie de saison, a finalement eu raison de ses ambitions... Et de son avenir en F1. En effet, comme c'était prévu l'hiver dernier, c'était une victoire en 2009 qui devait définir la suite de l'histoire de Toyota F1 Racing. Le fait d'avoir refusé de limiter les budgets en début de saison, dans son combat contre la Fédération Internationale de l'Automobile, a aussi été important dans cette décision regrettable.
Jean Todt, tout nouveau président de la FIA, devrait prochainement reprendre les projets de limite des dépenses de l'ex-président Max Mosley, avec des mesures drastiques, malgré le refus des principaux constructeurs en début d'année. Pour la F1, en 1 an, le départ de trois gros constructeurs (Honda, BMW et Toyota) ainsi que celui du manufacturier de pneus Bridgestone après 2010, fait beaucoup trop...

  

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article