Actu F1

Brawn-Mercedes est déçue par Button

Jeudi 19 Novembre 2009, 19:10 , par jg56 Publié dans #Infos 2009

A la fin de l'année dernière, on louait la fidélité de l'anglais Jenson Button envers son équipe : il avait même accepté une sensible réduction de son salaire pour permettre à son patron Ross Brawn de boucler son budget 2009. Au début de cette année, Ross Brawn ne trouvait pas ses mots lorsqu'il lui fallait remercier son pilote de lui avoir fait confiance. Jenson Button était considéré comme un héros à l'usine Brackley...
Il est vrai que l'histoire était belle, une équipe vouée à une mort certaine quelques semaines plus tôt après le retrait de Honda s'associait à un pilote que l'on disait sur le déclin pour finalement décrocher les deux titres mondiaux quelques mois plus tard, dès la première saison ! Mais au lendemain de la signature de Jenson Button avec McLaren-Mercedes, Ross Brawn se dit déçu, ne s'attendant pas à une fin si précoce de son aventure avec le pilote britannique.
"Je suis très déçu de la façon dont les choses se terminent avec Jenson." déclarait Ross Brawn.
La néo-équipe Brawn, sous le nom de Mercedes en 2010, avait pourtant fait une belle offre à Jenson Button, depuis que le contraucteur allemand avait effectué le rachat. Certains parlent de 12 millions de livres, avec 8 millions pour son salaire plus une prime par points marqués qui pouvait monter jusqu'à 4 millions, alors que McLaren ne lui a pas offert mieux que 7 millions. Pour une fois cependant, ce n'est pas une histoire d'argent qui est à l'origine d'une telle action en F1... "Nous pensons lui avoir fait une belle offre, bien meilleure sur le plan financier que celle de McLaren. Nous avons tous été stupéfaits par sa décision." commente Nick Fry, le bras droit de Ross Brawn. "Mais je crois qu'il a été mal conseillé et que le siège somptueux de l'écurie McLaren lui a fait tourner la tête..." La déception est aussi le sentiment qui domine chez les nouveaux propriétaires que sont Mercedes : 
"Nous lui avions remis une offre honnête, mais sans lui, il nous faudra maintenant repartir de zéro." déclare pour sa part Norbert Haug, vice-président de Mercedes Motorsport. "Nous lui souhaitons maintenant le meilleur pour l'avenir."

null

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article