Actu F1

Affaire "Renault" à Singapour 2008 35

Jeudi 7 Janvier 2010, 19:15 , par jg56 Publié dans #Infos 2010

Bernie Ecclestone, grand patron suprême de la Formule 1, ne croit pas que les paddocks reverront Flavio Briatore de sitôt. C'est ce qu'il affirme dans les colonnes d'un journal britannique, à propos de son ami italien. Rappelons que le Tribunal de Grande Instance de Paris a renversé mardi la sanction émise contre Briatore, annulant ainsi la radiation à vie imposée contre le flamboyant italien, car le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA aurait outrepassé ses droits juridiques ce faisant.

"Il est heureux d'avoir gagné." rapporte Ecclestone au sujet du combat juridique que Briatore a mené. "Mais il n'a pas dit qu'il voulait revenir en Formule 1, et je ne crois pas qu'il le fasse."

La lutte devant les tribunaux est loin d'être terminée puisque la FIA a certainement l'intention de porter la cause en appel : la fédération accuse toujours Briatore, l'ex-directeur de Renault, et l'ex-directeur technique Pat Symonds, d'avoir participé à un complot pour influencer le résultat du Grand Prix de Singapour 2008, en ordonnant l'accident de Nelson Piquet Jr. Les deux patrons sont donc sortis de là blanchis ! Mais Briatore lui-même voudrait reprendre une action en justice contre Piquet, mais aussi d'autres pilotes, au sujet d'affaires diverses et variées... "Ce n'est pas fini, et de loin." commente le grand argentier de la F1, insistant sur les batailles juridiques se pointant à l'horizon entre la FIA et Briatore. "Le fait qu'un foutu juge ait dit ce qu'il a dit ne fait aucune différence."

"La cour a dit que c'était mal fait, alors la FIA peut tout recommencer avec une nouvelle audience, et ça continuera encore, encore et encore. C'est la pire chose. Ce serait bien mieux qu'ils s'assoient autour d'une table pour voir et discuter de ce qu'ils peuvent faire, une bonne fois pour toute."

La cour a aussi annulé l'ordre du CMSA de la FIA visant à interdire l'association de toute personne avec Briatore (les pilotes managés par l'italien étaient nombreux), la FIA souhaitait ainsi forcer les pilotes sous contrat avec lui de se trouver un nouvel agent... Pas très sérieux de la part de la fédération ! "Il n'y a cependant pas de raison l'empêchant de continuer comme manager s'il le souhaite." reprend Ecclestone. Mais revoir Briatore diriger une écurie de nouveau, ce serait plutôt surprenant, d'après Ecclestone : "Ce sera difficile pour une personne ayant fait quelque chose de mal de revenir à son ancien travail ou quelque chose de similaire et ça l'a toujours été dans n'importe quelle situation."

Quoi qu'il en soit, Flavio Briatore n'a pas terminé de régler ses comptes entre les pilotes ayant cassé volontaire leur contrat avec lui, les Piquet père et fils et la FIA...

Briatore fixé début janvier

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article